Behandlung mit Biss. Kraftvoll zubeissen.

Collets libres

Les collets libres, les défauts cunéiformes et les grandes rainures au niveau des collets peuvent avoir des origines diverses. On reproche certes très souvent au patient de se brosser les dents avec la mauvaise technique, mais nous sommes d’avis que la raison la plus fréquente pour les dommages au niveau du collet est liée à une surcharge mécanique. La gencive ne présente en tels cas ni saignements, ni sillons profonds et les dents connaissent des phases où elles sont sensibles puis insensibles au froid, parfois aussi à la chaleur, au sucre et à l’acidité. Une autre raison pour ces vastes détériorations du collet peut reposer dans une surexposition à l’acidité, due par exemple à un reflux de l’acidité gastrique dans la bouche. Ici aussi, la détection et la suppression de la cause permettent quasiment d’empêcher toute autre détérioration des dents. Il n’est pas conseillé de recouvrir le tout de plombages, de même qu’une fluoration excessive peut être nocive pour le métabolisme de l’iode de la thyroïde. Recouvrir de muqueuse le dommage à la gencive par le biais d’une intervention plastique microchirurgicale est une possibilité discutable, le risque de rechute étant très grand, quand bien même applicable dans certains cas.