Mit allen Sinnen geniessen. Beschwerdefrei durchs Leben.

…autres symptômes

Un symptôme survenant très souvent est l’hypertension artérielle. En particulier l’hypertension nocturne est due au grincement de dents ou au pressement de la mâchoire. Il est prouvé scientifiquement que le bruxisme (grincement de dents) provoque une augmentation de la pression artérielle de 20%. Parfois plus.

Beaucoup de patients souffrent d’une sensation de constriction pharyngée permanente (boule dans la gorge). Le célèbre chat dans la gorge est une sensation d’étroitesse qui, en cas de DCM, est due à une musculation surtendue du cou. C’est à cause de cela qu’apparaissent aussi des difficultés de déglutition ou le symptôme de la langue brûlante.

A côté des symptômes principaux, le patient remarque à peine toute une série de symptômes secondaires tels que des problèmes d’audition ou des maux d’oreilles. Un blocage de la mâchoire ou une limitation de l’ouverture buccale surviennent fréquemment aussi, tout comme des cliquettements, claquements ou raclements de l’articulation temporo-mandibulaire. Les maux de nuque et du dos ne sont pas considérés comme des symtômes, mais classifiés comme „normaux“. Et c’est à tort que l’on rend une mauvaise technique de brossage de dents responsable du mauvais état des collets et de la sensibilité des dents au froid qui en découle. De même, le recul des gencives se voit attribué non à une hypertension mais à une prétendue parodontite.